Une question ? 0848 48 48 57
Menu
Prendre RDV par formulaire 0848 48 48 57
Le spécialiste
de votre vision

Monsieur T. P. – Lausanne

Opération Lasik

Je souhaite partager mon expérience avec les futurs opérés car ça a vraiment été pour moi idyllique.

Depuis plus de deux ans, ma vue s’était stabilisée et mon ophtalmologue m’avait souvent proposé de passer le cap de l’opération au Lasik pour me débarrasser définitivement de tout support correcteur. Mais bien que je sois courageux, je n’étais pas encore téméraire. Puis, à force de réflexion, je commençais à y percevoir tous les possibles avantages qui me firent basculer du côté téméraire. Nouveau rendez-vous et date fixée pour l’intervention.

J-1, alors que, depuis deux semaines, je me réjouis d’arriver au jour J, je dois avouer que cette veillée me met la pression et je commence à sérieusement angoisser. Entre parenthèses, petit conseil n’allez pas vous amuser à regarder les témoignages négatifs et autres vidéos sur le Lasik sur la toile car cela vous mettra une pression d’enfer qui vous poussera à la nuit blanche ;-).

Bref deux heures de sommeil plus tard, six red bull et douze cigarettes, j’ai rendez-vous en ville avec ma meilleure amie qui a accepté de supporter les craintes et les questions improbables de mon anxiété. 08h07, nous descendons en bus à la clinique :

08h22, arrivée à la clinique : – Bonjour, Madame, Monsieur Panet, j’ai rendez-vous à 08h30 pour une opération au laser.

Elle a l’air surprise de ma requête et après vérification m’informe que je me suis trompé d’endroit, le docteur opérait ici avant, mais désormais c’est chez MV Santé Vision. Merde, je suis grave, bon allez on appelle un taxi. Quinze minutes plus tard et six litres de sueur écoulée j’arrive enfin à Rhodanie 70.

Waooo l’endroit est extrêmement high-tech et accueillant. Le charme de la femme qui m’accueille me détend et je me dis qu’au moins si ça rate j’aurais perçu la beauté une dernière fois.

08h57. On nous fait asseoir en salle d’attente, il y a une fille qui attend aussi. Sa mère qui l’accompagne me rassure en me disant qu’elle-même a subi l’opération il y a dix ans et que tout va bien.

09h13. Mon médecin arrive et appelle la demoiselle, il me salue et l’invite à enfiler une blouse médicale et un bonnet. 10 minutes plus tard la voilà sortie, les larmes ne cessant de couler comme si elle venait de regarder «jeux interdits» en accéléré.

Elle semble bien, mais ne dit pas un mot et se rend dans une petite salle adjacente où le médecin la laisse se reposer avant de l’examiner pour voir si tout va bien.
 09h32. Nom de…, j’ai la bouche comme un gant de toilette, je reste ou je pars ?
 J’ai à peine le temps de répondre à ma question qu’on vient me chercher c’est mon tour. J’ai l’impression d’être un condamné à mort. J’enfile à mon tour la blouse, donne mes lunettes au médecin qui me demande si je suis prêt.

Je fais un peu d’humour pour cacher mon stress, mais il voit bien que je suis tendu comme une crampe. J’entre en salle d’opération, j’y vois rien j’ai plus de lunettes, pfffff. j’ai une boule énoooormme dans le ventre. Je me couche sur la table qui n’en est pas une mais plutôt une sorte de fauteuil comme ceux qu’on trouve chez les psy. Confortable.

J’entends la voix de mon médecin qui me rassure, il va me guider tout au long de l’opération. Hop, c’est parti. Il me met des gouttes anesthésiantes dans l’œil et entame la première phase de l’opération à savoir soulever partiellement un «capot» de tissu cornéen, qui est attaché à la cornée et est précautionneusement rabattu de côté, puis le laser est alors utilisé pour enlever une lamelle de tissu cornéen, j’entends le décompte de l’optométriste qui m’approche de la fin du travail du laser et de l’arrivée de ma nouvelle vue.

Le capot qui sert à couvrir la cornée est ensuite remis en place, à l’endroit où le tissu enlevé par le laser a aplani la courbure de la cornée. Tout va bien pour le premier œil, je n’ai absolument rien senti, pas même un gêne quelconque. On recommence avec le second. 7 minutes plus tard, terminé pour le deuxième… Pffffffffffffff.

On m’invite à me lever, c’est alors que mon ophtalmologue me demande quelle heure il est. Je réponds en regardant la grosse pendule qui apparaît devant moi de manière naturelle sans me rendre compte tout de suite que je vois déjà parfaitement. Waoooo… Incroyable, je vois déjà. Certes il y a un léger voile devant mes yeux, mais, en même temps je viens de sortir de l’opération, ne soyons pas trop exigeants. De toute façon, ça passe en 5 heures.

Bref, on me dirige vers la salle post-opératoire où je bois un verre d’eau et décompresse. Quel bonheur ! Je ne peux m’empêcher de m’amuser à tester mes nouveaux yeux, même si j’ai de la peine à les laisser ouverts très longtemps. En effet, la lumière est trop éblouissante.
15 min plus tard, mon médecin revient, me demande comme je vais et contrôle mes yeux. Tout va bien. Rendez vous demain pour le contrôle post-opératoire. Ma meilleure amie qui m’a accompagné me tient le bras, car j’ai trop de peine à ouvrir les yeux en plein jour. En plus aujourd’hui il fait un temps magnifique donc c’est galère.
Nous prenons un taxi. Arrivée chez moi, je suis tellement heureux d’avoir passé le cap et que tout se soit bien passé que j’ai une pêche d’enfer malgré le fait que je sorte à peine de l’opération et que tout le monde me disait avoir dormi après. Il n’en est rien, accompagné de mes lunettes de soleil, et le voile disparaissant peu à peu, nous nous rendons en ville. Tout va bien, mais heureusement que mes Ray Ban se charge de me défendre des UV.

18h30, nous rentrons, il fait nuit et je perçois certains halos comme prévu mais rien d’excessif…
Nous allons louer un film «Y tu mama tembién» avec Gael Garcia Bernal, excellent, je vous le conseille. Bref, le film fini, plus aucun voile devant les yeux et une vision parfaite, je vais me coucher.
J+1. Le lendemain matin quel bonheur de se lever en voyant. J’ai cru un dixième de seconde que j’avais oublié d’enlever mes lentilles. Tout va très bien, je mets les gouttes que l’on m’a données dans les yeux et direction mon ophtalmologue pour le rdv post opératoire. Ah quel bonheur de revoir sans lunettes la jolie assistante marketing derrière le comptoir.
Tout va bien, même très bien j’ai 125 % de vision, c’est-à-dire encore mieux qu’avec les lentilles. Merci Doc !

En conclusion : Allez-y, je suis le type le plus hypocondriaque que je connaisse et si j’ai réussi à passer le cap tout le monde le peut. Je regrette de ne pas l’avoir fait avant. En gros, ayez une confiance aveugle en votre médecin et tout se passera bien…

Merci à toute l’équipe de MV Santé Vision pour sa gentillesse et un énooooooormmmme merci à mon ophtalmologue qui suit avec attention mes yeux depuis que j’ai 4 ans…

Monsieur T. P. – Lausanne

Nos 4 centres
Lausanne
MV Santé Vision
Avenue de Rhodanie 70
1007 Lausanne
0848 48 48 57
Lausanne
MV Santé Vision
Avenue de Beaumont 24C
1012 Lausanne
0848 48 48 57
Sion
MV Santé Vision
Rue de Lausanne 25
1950 Sion
0848 48 48 57
Genève
MV Santé Vision
Avenue de Champel 42
1206 Genève
0848 48 48 57
Chattez
avec nous!