Une question ? 0848 48 48 57
Menü
Prendre RDV par formulaire 0848 48 48 57
Le spécialiste
de votre vision

Témoignages

Alors n'hésitez plus, faites le pas et dites au revoir aux lunettes et lentilles. Vous voulez savoir ce que nos clients disent de l'opération des yeux au laser ? Nous vous relayons ici quelques témoignages de nos clients opérés. Alors n'hésitez plus, faites le pas et dites au revoir aux lunettes et lentilles.

La cataracteTémoignages

Vous voulez savoir ce que nos clients disent de l'opération des yeux au laser ? Nous vous relayons ici quelques témoignages de nos clients opérés

Un autre chapitre s’ouvre maintenant pour moi

Voilà, le chapitre « opération des yeux », avec tout ce qu’il a pu comprendre de contrôles et autres examens, touche à sa fin.

Un autre chapitre s’ouvre maintenant pour moi: je commence lundi une formation de conceptrice en multimédia à l’Eracom.

Cette école ne prend chaque année que très peu d’élèves, et la concurrence est rude.
En février, nous avons dû participer à une première étape de sélection: chaque candidat a reçu un petit carnet de 32 pages, qu’il devait remplir « à sa guise ».

Cette opération des yeux, dont je rêvais depuis une bonne dizaine d’années, a été un changement très important dans ma vie – et des plus positifs! – et j’ai eu envie de créer un projet visuel qui exprimerait un peu de tout ceci.
Cette opération, vous l’aurez compris, m’aura donc apporté un double succès, puisque j’ai été sélectionnée par l’Eracom grâce à ce projet.

Je vous offre donc cette petite histoire, avec peu de mots mais beaucoup de cœur, et vous remercie encore chaleureusement pour votre gentillesse, votre compétence, votre humour, et vous souhaite tout le meilleur pour la suite

Jessica

Télécharger le dossier de candidature à l’Eracom de Jessica

Merci MV Santé Vision!!!

Saison après saison, je me remets en selle pour préparer au mieux mes objectifs. Le souci des détails, les exercices sans cesse exécutés et affinés, me permet de mettre tous les atouts de mon côté pour donner le meilleur de moi durant les courses auxquelles je participe.

Avec le savoir-faire et l’aide de MV Santé Vision j’ai pu, non pas améliorer une de mes qualités « cycliste» ; Non! mais j’ai pu retrouver une vue parfaite. Plus besoin de lunettes ou de lentilles pour voir clair!! Fini le stress de perdre une lentille en course, fini les démangeaisons dues aux longues heures passées à s’entraîner sans pouvoir se passer de ses lentilles.

Maintenant je peux me concentrer encore plus à mes entrainements et quel que soit le moment de la journée ….. JE VOIS CLAIR A TOUT MOMENT !!! Je n’irai certainement pas plus vite sur les pentes des cols des Alpes, mais mon confort personnel a été grandement amélioré.

MERCI MV SANTE VISION !!!

Steve Morabito

PS: pour ceux qui auront le courage de tenter cette opération … un conseil: On vous dira certainement, en guise de préparation, que la sensation postopératoire est semblable à celle de peler des oignons … Pour ma part, j’aurais dû en couper quelques centaines de kilos supplémentaires pour vraiment m’y préparer … MAIS même si cette sensation n’est pas agréable, elle n’est que temporaire (4 à 5 heures pour mon cas). Le lendemain ma vie était claire, plus de douleurs, que quelques gouttes à mettre et le tour était joué…. Cela vaut vraiment la peine de tenter l’aventure! Courage!! Vous ne le regretterez pas !!!

Demain 3 mois de bonheur et de soulagement.

Je tiens à faire part de mon expérience auprès de MV Santé Vision car elle m’a comblée à 200%. Atteinte d’un léger astigmatisme ne me dérangeant pas outre mesure mais depuis 5 à 6 ans d’une presbytie liée à la cinquantaine…., j’ai dû me rendre à l’évidence qu’il fallait absolument que je fasse l’acquisition de lunettes pour pouvoir lire le journal, les menus dans les restaurants et les étiquettes des produits en faisant mes courses.

Donc rendez-vous chez l’ophtalmologue pour la prescription des verres adéquats. Ensuite achat d’une paire de lunettes aussi légères que possible, car je ne dois pas vous cacher que même le port de lunettes solaires m’incommode. Je fais l’acquisition de verres progressifs afin de m’habituer à porter cet accessoire le plus souvent possible.

Rien n’y a fait ! L’habitude ne s’est pas installée et posant cet accessoire encombrant n’importe où, j’ai fini par m’asseoir dessus ! Donc nouvel achat d’une paire de lunettes un peu plus jolie, encore un peu plus légère mais après une heure de port j’avais d’affreux maux de tête.

Attirée par une publicité d’une compagnie d’assurances auprès de laquelle j’étais assurée à l’époque, je prends rendez-vous à l’Asile des aveugles qui après un long examen de plus d’une demi-journée me déclare qu’il n’est pas possible de m’opérer pour ma presbytie. Je me résigne donc à reporter mes lunettes toujours avec les mêmes maux de tête.

Les mois passent et je découvre MV Santé Vision. Je leur téléphone pour des renseignements; je suis accueillie chaleureusement et avec professionnalisme. On me fixe un rendez-vous très rapidement pour faire un bilan.

Cet examen s’est déroulé de façon irréprochable et surtout de manière hyper rapide avec tout le soin voulu. A son terme, on me déclare : « Chère Madame, si vous le désirez nous pouvons vous opérer et vous éviter ainsi dans le futur le port de vos lunettes. » Là, je n’en crois ni mes yeux, ni mes oreilles mais avec une totale confiance prends immédiatement rendez-vous pour ladite intervention.

Deux jours avant la date fatidique, n’en croyant toujours pas mes yeux, je demande juste par mail que l’on me confirme que j’ai bien compris que je ne porterai plus ces satanées lunettes. C’était tellement magique pour moi !

Le 2 mars, je me présente à mon rendez-vous sans aucune appréhension. L’intervention est absolument indolore et je ressors bientôt, toutefois les yeux fermés car la lumière est très aveuglante. J’avais été avertie que parfois les patients éprouvent quelques douleurs mais que cela ne dure pas. Là, je suis obligée de dire que j’ai eu très, très mal jusqu’en fin de journée. Le soir arrivant, j’ai pu gentiment ouvrir à nouveau les yeux et les douleurs se sont estompées.

Le lendemain, miracle ! Plus de douleur et une vue presque parfaite ! J’ai eu quelques doutes par la suite car mes yeux avaient de la peine à s’habituer à cette nouvelle vision et souffraient de sécheresse sévère, j’ai dû énormément les irriguer. Mes doutes ont été très vite pris en charge tant par M. Pierre-André Gobet, Directeur, qui a pris le temps, même un week-end, de m’envoyer un mail pour me rassurer, que par M. le Docteur Christian de Courten qui lors de mes visites a toujours eu les mots que j’attendais pour me tranquilliser.

Trois mois après, je ne peux que féliciter toutes ces personnes. J’ai définitivement rangé mes lunettes, d’ailleurs je ne sais même plus à quel endroit ! Je n’éprouve plus aucune difficulté à lire même le dico ou l’annuaire téléphonique. Une vraie merveille!

Par mon témoignage, j’espère pouvoir aider les patients à lever une éventuelle dernière appréhension face à cette intervention. Je ne peux que leur conseiller MV Santé Vision. J’ai même proposé à mon fils de lui offrir cette opération en cadeau pour sa myopie.

Un grand merci à tous.

Murielle Chevalier

Ça y est c’est fait !! Beaucoup de peur, pas mal du tout.

J-1 : je compte les heures, et me dis : demain même heure, plus de lunettes! Mes collègues me charrient, regarde bien autour de toi… on sait jamais ils blaguent je le sais, mais j’angoisse.

Jour J : le matin je pars travailler, fatiguée, car pas très bien dormi, et si je finissais aveugle, l’opération n’étant pas nécessaire, faut-il vraiment la faire ? Une amie vient me chercher pour m’y emmener, 1 heure de trajet pour y penser encore et encore ! On arrive en avance, on prend un café (enfin déca pour moi !), j’y pense encore, impossible de me détendre, c’est l’heure, on y va. Arrivée à l’accueil, on me propose de prendre un valium, que bien sûr j’accepte de suite ok c’est bientôt mon tour, voilà les nausées commencent, ma main tremble, est-ce que j’ai bien fait de venir, mon amie me rassure. C’est mon tour, je pose mes lunettes et leur dis au revoir, je rentre très crispée, le chirurgien me dit : alors pas le droit à un petit sourire ? Moi trop crispée réponds… euh quand ça sera fini. On commence, 15min. plus tard, terminé ! Ouah je n’ai rien senti ! Magique, en 15min. on me répare ma vue, et change ma vie ! C’est magique, je rentre chez moi, les yeux fermés pendant environ 6h00 sous conseil du chirurgien, de toute façon impossible de les garder ouverts longtemps. 2h00 après l’opération, douleur à l’œil gauche, panique ! Je prends un antidouleur et ça passe… je pars me coucher.

J+1 : splendide JE VOIS ! 1er reflexe… euh où sont mes lunettes ?! Ah non j’en ai plus besoin, je teste mes nouveaux yeux, je regarde partout, comme une enfant qu’on aurait emmené pour la 1ere fois au parc d’attractions! J’adore ma nouvelle vue. Reste un petit voile très léger, mais il disparaîtra, m’a-t-on dit. Je pars à ma visite postopératoire, tout va bien :-), je peux déjà conduire, c’est magique!

J+2 : je repars travailler et, chaque minute je m’étonne de ma nouvelle vue. J’ai du mal à réaliser : étant porteuse de lentilles de contact, j’ai l’habitude de ne pas avoir mes lunettes sur le nez, donc difficile de réaliser que ce ne sont pas mes lentilles qui me donnent une si bonne vue, mais que ce sont mes yeux !!

Je recommande cette opération qui n’est vraiment, mais alors vraiment pas douloureuse! Ça me change la vie ! Fini les contraintes, je pourrai aller à la piscine sans me préoccuper de mes lentilles ou lunettes ! Je pourrai partir en week-end sans avoir peur d’avoir oublié le produit, ou la paire de rechange au cas où je casse mes lunettes !

UN GRAND MERCI à MV Santé Vision !!

N.G

Nicolas Falquet – Skieur «freerider» professionnel et réalisateur

Ma vision a changé. Pour la première fois depuis plus de vingt ans, ma saison d’hiver va prendre une nouvelle perspective.

Voilà dix ans que je travaille avec des professionnels de l’image afin de promouvoir mon sport et d’assouvir ma passion pour le ski et la réalisation. Dix ans que mon frère et moi collaborons sur des projets sportifs et cinématographiques toujours plus ambitieux. Alors que depuis dix ans, la vision de mon activité évoluait et s’affinait, ma vue, elle, empirait.

En effet, fortement astigmate de l’œil droit (-4.5) et ne pouvant pas porter de verres de contact ni de lunettes pendant mon activité sportive et professionnelle, je me suis, depuis des années, accommodé à une vision floue. Un flou «artistique» quelque peu inconfortable dans certaines situations extrêmes ou pour le moins épuisant après de longues journées de concentration visuelle.

Conseillé et aiguillé par ma mère, elle-même opérée par vos soins, j’ai choisi en toute confiance, de corriger, une fois pour toutes, ce handicap. Curieux du résultat mais sans réellement savoir à quoi m’attendre, j’ai dans un premier temps, été fasciné par l’intervention chirurgicale elle-même. L’opération digne d’un film de science-fiction est rapide, sans bruit, sans douleur, sans scalpel et le tout est calé au micron près par une «machinerie» démesurée. Mais la réelle grosse surprise fut celle du lendemain matin quand je réalisais que ma vision de l’œil droit avait surpassé celle de l’œil gauche et que le fameux «flou artistique» avait bel et bien disparu.

Aujourd’hui, ces quelques minutes d’opération ont changé ma vision pour des dizaines d’années et sur le plan sportif et professionnel, c’est simplement incroyable!

Merci à toute l’équipe de MV Santé Vision, le voir c’est y croire

Nicolas Falquet, Skieur «freerider» professionnel et réalisateur.

Monsieur T. P. – Lausanne

Opération Lasik

Je souhaite partager mon expérience avec les futurs opérés car ça a vraiment été pour moi idyllique.

Depuis plus de deux ans, ma vue s’était stabilisée et mon ophtalmologue m’avait souvent proposé de passer le cap de l’opération au Lasik pour me débarrasser définitivement de tout support correcteur. Mais bien que je sois courageux, je n’étais pas encore téméraire. Puis, à force de réflexion, je commençais à y percevoir tous les possibles avantages qui me firent basculer du côté téméraire. Nouveau rendez-vous et date fixée pour l’intervention.

J-1, alors que, depuis deux semaines, je me réjouis d’arriver au jour J, je dois avouer que cette veillée me met la pression et je commence à sérieusement angoisser. Entre parenthèses, petit conseil n’allez pas vous amuser à regarder les témoignages négatifs et autres vidéos sur le Lasik sur la toile car cela vous mettra une pression d’enfer qui vous poussera à la nuit blanche ;-).

Bref deux heures de sommeil plus tard, six red bull et douze cigarettes, j’ai rendez-vous en ville avec ma meilleure amie qui a accepté de supporter les craintes et les questions improbables de mon anxiété. 08h07, nous descendons en bus à la clinique :

08h22, arrivée à la clinique : – Bonjour, Madame, Monsieur Panet, j’ai rendez-vous à 08h30 pour une opération au laser.

Elle a l’air surprise de ma requête et après vérification m’informe que je me suis trompé d’endroit, le docteur opérait ici avant, mais désormais c’est chez MV Santé Vision. Merde, je suis grave, bon allez on appelle un taxi. Quinze minutes plus tard et six litres de sueur écoulée j’arrive enfin à Rhodanie 70.

Waooo l’endroit est extrêmement high-tech et accueillant. Le charme de la femme qui m’accueille me détend et je me dis qu’au moins si ça rate j’aurais perçu la beauté une dernière fois.

08h57. On nous fait asseoir en salle d’attente, il y a une fille qui attend aussi. Sa mère qui l’accompagne me rassure en me disant qu’elle-même a subi l’opération il y a dix ans et que tout va bien.

09h13. Mon médecin arrive et appelle la demoiselle, il me salue et l’invite à enfiler une blouse médicale et un bonnet. 10 minutes plus tard la voilà sortie, les larmes ne cessant de couler comme si elle venait de regarder «jeux interdits» en accéléré.

Elle semble bien, mais ne dit pas un mot et se rend dans une petite salle adjacente où le médecin la laisse se reposer avant de l’examiner pour voir si tout va bien.
 09h32. Nom de…, j’ai la bouche comme un gant de toilette, je reste ou je pars ?
 J’ai à peine le temps de répondre à ma question qu’on vient me chercher c’est mon tour. J’ai l’impression d’être un condamné à mort. J’enfile à mon tour la blouse, donne mes lunettes au médecin qui me demande si je suis prêt.

Je fais un peu d’humour pour cacher mon stress, mais il voit bien que je suis tendu comme une crampe. J’entre en salle d’opération, j’y vois rien j’ai plus de lunettes, pfffff. j’ai une boule énoooormme dans le ventre. Je me couche sur la table qui n’en est pas une mais plutôt une sorte de fauteuil comme ceux qu’on trouve chez les psy. Confortable.

J’entends la voix de mon médecin qui me rassure, il va me guider tout au long de l’opération. Hop, c’est parti. Il me met des gouttes anesthésiantes dans l’œil et entame la première phase de l’opération à savoir soulever partiellement un «capot» de tissu cornéen, qui est attaché à la cornée et est précautionneusement rabattu de côté, puis le laser est alors utilisé pour enlever une lamelle de tissu cornéen, j’entends le décompte de l’optométriste qui m’approche de la fin du travail du laser et de l’arrivée de ma nouvelle vue.

Le capot qui sert à couvrir la cornée est ensuite remis en place, à l’endroit où le tissu enlevé par le laser a aplani la courbure de la cornée. Tout va bien pour le premier œil, je n’ai absolument rien senti, pas même un gêne quelconque. On recommence avec le second. 7 minutes plus tard, terminé pour le deuxième… Pffffffffffffff.

On m’invite à me lever, c’est alors que mon ophtalmologue me demande quelle heure il est. Je réponds en regardant la grosse pendule qui apparaît devant moi de manière naturelle sans me rendre compte tout de suite que je vois déjà parfaitement. Waoooo… Incroyable, je vois déjà. Certes il y a un léger voile devant mes yeux, mais, en même temps je viens de sortir de l’opération, ne soyons pas trop exigeants. De toute façon, ça passe en 5 heures.

Bref, on me dirige vers la salle post-opératoire où je bois un verre d’eau et décompresse. Quel bonheur ! Je ne peux m’empêcher de m’amuser à tester mes nouveaux yeux, même si j’ai de la peine à les laisser ouverts très longtemps. En effet, la lumière est trop éblouissante.
15 min plus tard, mon médecin revient, me demande comme je vais et contrôle mes yeux. Tout va bien. Rendez vous demain pour le contrôle post-opératoire. Ma meilleure amie qui m’a accompagné me tient le bras, car j’ai trop de peine à ouvrir les yeux en plein jour. En plus aujourd’hui il fait un temps magnifique donc c’est galère.
Nous prenons un taxi. Arrivée chez moi, je suis tellement heureux d’avoir passé le cap et que tout se soit bien passé que j’ai une pêche d’enfer malgré le fait que je sorte à peine de l’opération et que tout le monde me disait avoir dormi après. Il n’en est rien, accompagné de mes lunettes de soleil, et le voile disparaissant peu à peu, nous nous rendons en ville. Tout va bien, mais heureusement que mes Ray Ban se charge de me défendre des UV.

18h30, nous rentrons, il fait nuit et je perçois certains halos comme prévu mais rien d’excessif…
Nous allons louer un film «Y tu mama tembién» avec Gael Garcia Bernal, excellent, je vous le conseille. Bref, le film fini, plus aucun voile devant les yeux et une vision parfaite, je vais me coucher.
J+1. Le lendemain matin quel bonheur de se lever en voyant. J’ai cru un dixième de seconde que j’avais oublié d’enlever mes lentilles. Tout va très bien, je mets les gouttes que l’on m’a données dans les yeux et direction mon ophtalmologue pour le rdv post opératoire. Ah quel bonheur de revoir sans lunettes la jolie assistante marketing derrière le comptoir.
Tout va bien, même très bien j’ai 125 % de vision, c’est-à-dire encore mieux qu’avec les lentilles. Merci Doc !

En conclusion : Allez-y, je suis le type le plus hypocondriaque que je connaisse et si j’ai réussi à passer le cap tout le monde le peut. Je regrette de ne pas l’avoir fait avant. En gros, ayez une confiance aveugle en votre médecin et tout se passera bien…

Merci à toute l’équipe de MV Santé Vision pour sa gentillesse et un énooooooormmmme merci à mon ophtalmologue qui suit avec attention mes yeux depuis que j’ai 4 ans…

Monsieur T. P. – Lausanne

Madame M. M. – Bussigny/Lausanne

Lundi soir 25.02.08 – 21h : il fait nuit et je sors sur le balcon.
Mince, j’ai toujours mes lunettes (de soleil – de vue ?) comme d’habitude depuis 30 ans…
Je les enlève, comme d’habitude et… je continue à voir, parfaitement… CONTRAIREMENT à d’habitude… Je lève les yeux dans la nuit et… toutes les étoiles sont là, nettes et brillantes, la lune ornée de ses monts et creux… L’émotion déborde en larmes : tant mieux, mes yeux ont besoin d’être hydratés pour bien cicatriser !

5h30 auparavant : j’étais opérée, chez MV SANTE VISION, pour myopie ( ) et astigmatisme ( ), j’ai 41 ans.
Mais avant d’en arriver là, il y eut de longs mois pour me décider à prendre le RV. 1 semaine avant : tergiversations en tout genre (impatience, angoisse, jubilation, refus, émotion, etc…).
Dimanche soir : je n’ai plus QUE ENVIE.
Lundi matin : je pars travailler et là, ayant déjà payé l’intervention, la peur et l’écoeurement redéboulent. Nausées, angoisses, etc. : « tant pis ! Qu’ils gardent mon argent mais je n’irais pas me faire «triturer» les yeux » » ! Mais j’y vais… pour 14h45…

Mon homme est avec moi, l’équipe m’accueille, j’extériorise mes angoisses et ils y répondent avec humour, patience, attention, rassurance, etc…

Allez, au bûcher ! Je vous passe les détails (bien d’autres témoignages et sites en parlent).
Je dirai cependant que, pour la douillette et surtout «cogiteuse» que je suis (j’ai tourné de l’œil pour moins que ça), c’est totalement indolore, presque insensible et dure 40mn qui en semble 15.
Dès la sortie du bloc, hormis un peu piquant, un peu sensible, un peu brouillard : je vois déjà que je vois ! Et puis petite coupe de champagne en amoureux dans un café, retour maison, 2h de dodo (épuisée de toute l’émotion qui retombe), petit repas de fête (avec lunettes noires de nouvelle star) et repos de nouveau mais… devant la télé pour zapper sur les chaînes à la recherche d’émissions sous-titrées… MAGIQUE ! Mes yeux sont sensibles, mais tout ce qu’il y a de plus supportable. Petites gouttes régulières, coques pour dormir.

Lendemain mardi 26 au réveil : pas de douleur, ni yeux secs ou sable ou… (et pourtant yeux plutôt secs et d’ailleurs jamais supporté les lentilles), je vois parfaitement, MIEUX QU’AVANT et je fonctionne normalement, y.c. voiture, ordi, bureau, etc… C’est une émotion de chaque instant.

Mercredi 27 : je ne ressens même plus le besoin de porter des lunettes noires, mais m’y efforce tout de même pour « m’auto-protéger » de mouvements réflexes de mes mains vers mes yeux.

Jeudi 28 : le soir je dois me rendre chez des amis en ville en voiture, il pleut. En arrivant, mon mari m’y attend et me demande « ça a été avec tes yeux ? » « oui parfaitement, pourquoi ? » « ben les fameux halos lumineux autour des phares et lampadaires »… PARFAIT NIKEL EXTRA !!
Et puis je demande aux amis « comment me trouvez-vous ? ». Et pourtant je n’ai aucun maquillage !
« tu as l’air reposée, détendue – tes yeux semblent immenses – ton visage est lissé, as-tu fait un lifting ? – etc… ». INCROYABLE, tout ce qu’ils disent là, c’est ainsi que je me sens et me vois dans le miroir depuis le lendemain de l’opération. Et pour cause, je comprends rétrospectivement que depuis 35 ans, je faisais de micro-crispation du haut de mon visage pour mieux voir, à peu près en permanence. Et maintenant mon inconscient et moi en n’avons plus besoin car j’y vois mieux !

Point gris : la presbytie me rattrape, légère mais tout de même. Plus possible (du moins pour l’instant) de lire un plan dans ma voiture de nuit… MAIS QU’IMPORTE ! Ne plus porter de lunettes du matin au soir compense largement le fait d’avoir peut-être besoin d’artifice dans certaines circonstances. On verra bien dans quelques semaines car ma vue va encore bouger et s’adapter, prendre ses nouvelles marques.

Bref, tout cela n’est que miraculeux et délicieux – MERCI à eux – et vous, n’hésitez pas !!! Madame M. M. – Bussigny/Lausanne

Nos 4 centres
Lausanne
MV Santé Vision
Avenue de Rhodanie 70
1007 Lausanne
0848 48 48 57
Lausanne
MV Santé Vision
Avenue de Beaumont 24C
1012 Lausanne
0848 48 48 57
Sion
MV Santé Vision
Rue de Lausanne 25
1950 Sion
0848 48 48 57
Genève
MV Santé Vision
Avenue de Champel 42
1206 Genève
0848 48 48 57
Chattez
avec nous!